Accueil Recherche La recherche française sur les pôles… quelle place pour SPM ?

La recherche française sur les pôles… quelle place pour SPM ?

Commentaires fermés
0
359

IMG_7027

Mercredi 30 juin, le député Stéphane Claireaux participait dans le cadre de la Commission des Affaires Culturelles à une table ronde  sur la recherche française sur les pôles, réunissant :

  • Olivier Poivre d’Arvor, ambassadeur pour les pôles et les enjeux maritimes
  • Yvon Le Maho, membre de l’Académie des sciences, président du conseil d’administration de l’Institut polaire français Paul-Émile-Victor (IPEV), directeur de recherche au CNRS – Institut pluridisciplinaire Hubert Curien, université de Strasbourg
  • Catherine Ritz, vice-présidente du Centre national français de recherches arctiques et antarctiques (CNFRA), directrice de recherche au CNRS – Laboratoire de glaciologie et géophysique de l’environnement, Université de Grenoble
  • Jérôme Fort, chargé de mission pour les pôles à l’Institut écologie et environnement (INEE), chercheur au laboratoire Littoral, environnement et sociétés (LIENs) de l’Université de La Rochelle

Les Pôles sont devenus des lieux de convoitise, des lieux à l’importance stratégique et géopolitique grandissante, avec notamment l’ouverture de nouvelles routes maritimes, l’accès à de nouvelles ressources, ou encore avec le développement de la recherche.

Stéphane Claireaux a rappelé que Saint-Pierre et Miquelon accueille depuis plusieurs années maintenant une activité de recherche régulière sur les changements climatiques ou encore l’impact des activités humaines sur la biomasse en zone subarctique, et que cette dynamique scientifique s’est concrétisée par la création d’une Plateforme Interdisciplinaire Internationale de Recherche et d’Enseignement Supérieur Subarctique, la PIIRESS.

Le député a notamment questionné les participants à la table ronde, sur le rôle que pouvaient jouer l’Archipel et la nouvelle plateforme de recherche dans la stratégie arctique de la France et dans la recherche sur les changements climatiques ?

  • L’intervention du député :

  • La réponse d’Olivier Poivre d’Arvor :

  • La réponse de Jérôme Fort :

  • La réponse de Catherine Ritz :

  • La réponse d’Yvon Le Maho :

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
Charger d'autres écrits dans Recherche
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Intervention en commission élargie Outre-Mer

Dans le cadre du Projet de loi de finances pour 2015, Stéphane Claireaux participait, merc…