Accueil Coopération régionale Ouverture sur le Canada et loi sur la gestion de la crise sanitaire

Ouverture sur le Canada et loi sur la gestion de la crise sanitaire

Commentaires fermés
0
297

JT200721

Mardi 20 juillet, le député Stéphane Claireaux était l’invité du JT de SPM 1ère, afin d’évoquer deux sujets d’actualité :

  • l’ouverture des frontières canadiennes aux ressortissants de SPM ;
  • le vote du projet de loi sur la gestion de la crise sanitaire.

Dans un premier temps, Stéphane Claireaux a qualifié de très bonne nouvelle l’annonce du Gouvernement Fédéral Canadien d’ouvrir ses frontières, à compter du 9 août aux ressortissants de l’Archipel. C’est une très bonne nouvelle pour les familles, les binationaux, les propriétaires de maison au Canada, et pour tous ceux qui souhaitent partir « s’aérer » chez notre grand voisin.

La seconde bonne nouvelle est la constatation que SPM évolue en même temps que les USA, concernant les mesures d’allègement que prend le Gouvernement Canadien dans le cadre de la crise covid.

Une très bonne nouvelle donc, que l’on doit à un travail collectif effectué :

  • au niveau Fédéral par le député auprès de l’ambassade du Canada à Paris, et par la Ministre Annick Girardin auprès du Président Macron qui a plaidé la cause de SPM lors de son entretien avec le Premier Ministre Trudeau en juin dernier ;
  • au niveau Provincial par la Collectivité territoriale auprès du Gouvernement Provincial de Terre-Neuve & Labrador ;
  • au niveau citoyens, puisque de nombreux compatriotes se sont mobilisés pour activer leurs réseaux.

Nous restons cependant tous dans l’attente du décret d’application Canadien qui définira les modalités de cette ouverture des frontières. Il faut le temps d’adapter et de traduire dans les textes la parole politique.

Le second thème concernait les discussions à l’Assemblée nationale sur le projet de loi sur la gestion de la crise sanitaire.

Le député a rappelé la fulgurance de la progression du taux d’incidence dans certaines région (de +130% à +800%). En une semaine, le nombre de cas sur 7 jours a plus que doublé.

Il faut donc agir vite pour se protéger et protéger les autres, et la seule solution que nous avons dans l’immédiat, c’est la vaccination. C’est la vaccination de tous qui protège chacun.

Le Gouvernement a fait le choix de la responsabilité collective face à l’individualisme, et s’il n’avait pas encore pris sa décision de donner délégation de vote le soir de son interview au JT, Stéphane Claireaux a aussi fait le choix de la responsabilité collective en votant ce projet de loi, qu’il souhaite voir appliqué localement dans les territoires de manière proportionnée à la situation sanitaire.

L’objectif, comme depuis le début de la crise, est de protéger les plus fragiles, mais aussi notre système de santé face à cette 4ème vague, et de se doter de tous les outils nécessaires pour se donner toutes les chances d’un retour le plus rapide à une vie sociale normale tant espérée, en préservant au maximum les libertés dans un contexte de pandémie mondiale.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
Charger d'autres écrits dans Coopération régionale
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Rencontre avec le Directeur de l’ENIM

En octobre dernier, le Député avait rencontré à Paris, en compagnie d’Annick Girardi…