Accueil Humeur La véritable révélation du Canard enchaîné…

La véritable révélation du Canard enchaîné…

0
0
689

Document1
Certains d’entre vous m’ont légitimement questionné suite à la publication ce mercredi dans le « Canard enchaîné » d’un article intitulé « La ministre de la pêche rentre bredouille ».

Sous le prétexte de la rédaction d’un article en cours sur la dernière session de l’OPANO à laquelle j’ai participé, j’ai effectivement été contacté la semaine passée par un journaliste du Canard qui souhaitait s’entretenir avec moi afin de « vérifier » ses informations sur la dite session.

Passé le premier effet de surprise – en effet on peut s’interroger sur le soudain intérêt du Canard enchaîné pour l’action d’un organisme (ou d’un « machin international » comme il le décrit lui-même avec peu de considération dans son article) à l’action internationale très ciblée et pour le moins confidentielle – j’ai vite compris que ce journaliste s’en fichait royalement des résultats de cette 43e session, car ses questions n’étaient quasiment orientées finalement que sur la Ministre de la mer…

Je suis resté très factuel, lui expliquant que l’OPANO fait partie d’un jeu global de négociations internationales pour notre pays, et que dans le cadre de ces négociations, c’est comme aux échecs, on avance un pion… on le retire, puis on en avance un autre etc… nous sommes ici dans le cadre de la diplomatie entre états, et certains pions joués dans un jeu, peuvent permettre d’en avancer d’autres ailleurs dans le grand jeu global. C’est le principe de la diplomatie internationale, qu’il ne convient pas de développer plus ici.

Mais puisque manifestement il n’obtenait pas ce qu’il voulait entendre, le journaliste a commencé à poser des questions beaucoup plus directes sur le déroulement de la réunion des chefs des 13 délégations, questions dont la précision ne pouvait que laisser entendre qu’on lui en avait déjà donné les réponses…

Je doute que les chefs des délégations étrangères connaissent ne serait-ce que l’existence du « Canard enchaîné », aussi, qui d’autre que le Sénateur Artano qui présidait les débats, a pu aller cafarder, à dessein, auprès du Canard, sur le déroulé de cette réunion ?

Chacun aura compris que cet article du Canard n’a pour unique but que de tenter de nuire ou d’entacher l’action de la Ministre de la Mer… et à qui pourrait bien profiter le crime, sinon à son « opposant principal », tel que Stéphane Artano est présenté dans l’article ?

D’ailleurs, depuis sa parution, qui d’autre que le Sénateur et d’autres cadres et membres d’Archipel Demain se sont empressés de relayer l’article sur FB ?
Il n’y a du reste bien qu’eux que cet article émeut, tant il n’a suscité aucun intérêt et n’a été repris nulle part au national.

Finalement, la vraie révélation de cet article, c’est que le Sénateur Artano n’en est pas à son premier coup d’essai avec le Canard, et qu’il est vraiment prêt à tout, y compris à se vautrer dans une mare nauséabonde pour tenter d’éclabousser Annick Girardin. Révélation désolante et navrante d’une politique de bassecour.

Et dire que c’est Archipel Demain qui donnait des leçons il y a peu en appelant à prendre de la hauteur dans le débat politique… les Saint-Pierrais et Miquelonnais sauront juger ici la hauteur de leur action…

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
  • Mais quelle mouche pique l’Archipel ?

    Depuis quelques jours les réseaux sociaux se sont enflammés, nous avons même pu assister à…
  • SPM, des îles d’ex… trême droite ?

    Le mot est facile, mais c’est pourtant la vision qui restera de notre archipel dans la pre…
Charger d'autres écrits dans Humeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Mais quelle mouche pique l’Archipel ?

Depuis quelques jours les réseaux sociaux se sont enflammés, nous avons même pu assister à…