Accueil Associations Le déploiement de la politique « sport » du gouvernement en outre-mer et à SPM

Le déploiement de la politique « sport » du gouvernement en outre-mer et à SPM

Commentaires fermés
0
433

IMG_8209.2

Le 19 octobre dernier, la Commission des Affaires Culturelles recevait la Ministre des Sports, Roxana Maracineanu.

Dans son intervention, le député Stéphane Claireaux a souhaité interpeller la ministre sur deux sujets :

  • le Plan « 5000 terrains de sport » d’ici 2024
  • le déploiement du Pass’Sport en outre-mer

Le 14 octobre dernier, le Président de la République annonçait le Plan « 5000 terrains de sport », un plan massif de développement des équipements sportifs de proximité : 200 millions d’euros répartis sur trois ans seront consacrés à la construction ou à la requalification de 5 000 équipements sportifs de proximité, ainsi qu’à l’acquisition d’équipements mobiles.

Ce plan permettra, dès 2022, aux collectivités territoriales et aux associations sportives (fédérations, ligues, comités et clubs) de proposer des projets de construction d’équipements que l’État financera a minima à 50 %, et jusqu’à 80 % maximum du montant subventionnable. En Outre-mer, l’État pourra soutenir jusqu’à 100 % du coût.

Ce plan de soutien aux équipements sportifs de proximité s’accompagne d’un budget supplémentaire de 50 millions d’euros dédié à la rénovation thermique des équipements sportifs existants.  Ces crédits supplémentaires se rajoutent aux 50 millions du Plan de Relance qui ont déjà permis en 2021 de soutenir des équipements structurants du bâti sportif national. Ces projets de rénovation devront être portés par les collectivités territoriales, leurs groupements ou leurs mandataires entre 2021 et 2022.

Le Pass’Sport est une nouvelle allocation de rentrée sportive de 50 euros par enfant pour financer tout ou partie de son inscription dans une association sportive.

Le Pass’Sport a pour objectif de faciliter l’intégration de la pratique du sport au sein de notre politique éducative et plus largement dans toute la société. C’est une nouvelle aide financière d’envergure pour permettre à plus de 5 millions de jeunes de 6 à 18 ans, éligibles à l’allocation de rentrée scolaire ou l’allocation enfant handicapé, de s’inscrire dans le club de sport de leur choix. Certains aménagements et flexibilités ont été mis en place pour les outre-mer.

S’il a pris du retard et n’a pas encore été mis en place à Saint-Pierre-et-Miquelon, selon les services de la DCSTEP, le Pass’Sport serait en cours de déploiement, afin que nos jeunes aussi puissent bénéficier de ce soutien de 50 € pour pratiquer leur sport favori.

Ne doutons pas également que les acteurs associatifs SPM et les collectivités sauront saisir l’opportunité et se mobiliser pour faire remonter des projets qui pourront être financés à Saint-Pierre-et-Miquelon par le Plan « 5000 terrains de sport » et les crédits supplémentaires dédiés à la rénovation thermique des équipements sportifs existants.

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
Charger d'autres écrits dans Associations
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

PLF 2016 : Commission élargie budget Outre-mer

Le 27 octobre dernier, le Député de l’Archipel est intervenu en Commission élargie s…